un article dans le midi libre

Publié le par Le Rousti'blog - Biopaysans et racines solidaires

Édition du dimanche 7 février 2010
A la Roustide, on propose du bio en Amap

DR

Beaucaire. JonquièresA la Roustide, on propose du bio en Amap


RAPPEL : L'Amap jonquièroise distribue sa production jusqu'à Marseille

Inspirées d'un concept né en Suisse et au Japon dans les années 1960, les Amap (Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne) font leur apparition en France en 2001. Il s'agit de mettre en place un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une ferme. Le prix du panier hebdomadaire est fixé pour une saison afin de permettre au producteur de maintenir son exploitation et de s'assurer un revenu décent.
La commune de Jonquières-Saint-Vincent enregistre une propriété de ce type. La Roustide, située au n° 17 du chemin rural, emploie six personnes à l'année et deux emplois en renfort l'été. Jocelyne Fort et Jean-François Malet expliquent leur parcours et leur choix du bio. « Nous sommes exploitants agricoles depuis toujours et en agriculture biologique certifiée depuis 1992. L'agriculture bio est pour nous essentielle, pour le respect de la terre, pour notre santé et celle de nos consommateurs. Les difficultés de produire en bio sont nombreuses, cultures avec peu de rendement dû aux aléas climatique, herbes, maladies, parasites. » Quelles ont été leurs motivations pour un passage en Amap ? « Jusqu'en mars 2006 nous étions en grandes cultures avec environ six produits par an que nous commercialisions à 90 % sur l'Allemagne et la Suisse. Nous ne pouvions plus continuer ainsi car nos prix de revient étaient de plus en plus élevés et les prix d'achat fixés par nos acheteurs. Nous avons dû chercher une nouvelle manière de pratiquer le métier. C'est ainsi que nous sommes passés en Amap en avril 2006 avec 140 produits cultivés en bio. Nous travaillons sur 20 ha de terre, 16 000 m² de serres, et 8 ha de plein champ. » Jean-François explique : « Le contenu du panier suit le volume des récoltes. Il n'y a pas un poids prédéfini. Il n'y a pas de calibrage. On distribue tous les fruits et légumes. » Jocelyne complète : « Les Amapiens prennent ce qu'il y a. Ainsi, toute la récolte est mangée. Pour un paysan, c'est génial ! » La Roustide projette de développer le réseau d'Amap dans le Gard et de poursuivre son investissement pédagogique sur la culture bio dans la région. Si Jocelyne et Jean-François sont heureux de « réapprendre aux gens à consommer et cuisiner des produits de saison », les Amapiens déclarent « faire des économies. Car on ne jette plus, on cuisine avec le contenu de notre panier. Et nos enfants sont heureux de cette philosophie de vie. »
ÚEgalement sur internet : http://laroustide.over-blog.com

La Roustide fournit actuellement 340 paniers chaque semaine, distribués sur Marseille, Martigues et Villeneuve-lès-Avignon, Nîmes, Istres, Jonquières et ses alentours. Contacts : Jocelyne Fort au 06 03 59 82 60, Jean-François Mallet au 06 20 46 35 73 (ou 04 66 04 12 64).
Partager cet article sur FaceBook Envoyer Imprimer si besoin Agrandir le texte Réduire le texte

Publié dans La Roustide

Commenter cet article